[]

www.enchanter.fr

Fréquemment nous entendons des personnes qui se plaignent de chanter faux, et qui viennent pour apprendre à chanter juste. Si une personne entend correctement, ce n’est pas un problème d’oreille, mais plutôt un ensemble de choses qui ne permettent pas à la connection oreille-voix de fonctionner au mieux.

En effet, plusieurs causes peuvent être à l’origine de ce qui dérange la personne, à savoir:
"Je chante faux."

La première: pourquoi son oreille qui perçoit très bien les sons du langage, les différentes hauteurs d’expression (l’interrogation, l’étonnement...), les subtilités des phonèmes d’une langue étrangère, n’analyserai-t-elle pas bien les variations de hauteur de la voix chantée?

- Est-ce un manque de motivation, donc un manque de concentration dans l’écoute du sujet?
En effet, la personne peut très bien dans le fond, avoir décidé que chanter n’était pas suffisamment important pour y investir de la concentration, car il en faut beaucoup pour chanter juste.
Il faut aussi du temps pour installer le fonctionnement vocal correct, or nous sommes souvent trop pressés d’arriver “à chanter juste”, sans penser qu’il faut s’y préparer.

- Est-ce une oreille qui s’est fermée à certains sons?
Si la personne a eu de mauvais rapports avec sa mère qui parlait d’une voix criarde, son oreille a pu se fermer aux aigus, et ceci fait qu’une partie des sons n’étant pas perçus, elle ne pourra pas les reproduire.

La deuxième: le manque de confiance en soi qui fait qu’on préfère se taire plutôt que de risquer la moquerie si notre chant n’est pas parfait.

- Est-ce un manque de confiance en soi développée depuis le plus jeune âge, l’enfant ayant été atteint intérieurement de façon trop brutale lorsqu’il a pour la première fois chanté devant une personne qui se serait moqué de lui?

- Est-ce une habitude de se mettre “la barre trop haut”, se vouloir parfait, qui l’empêche d’essayer, d’apprendre, de se tromper, et de refaire encore pour s’améliorer?

La troisième, très courante chez les adultes qui viennent apprendre à chanter tard:
la prédominance du mental et de l’intelligence qui nous font croire qu’il suffit d’avoir compris pour savoir faire!

- Notre éducation trop scolaire nous prédispose à cette erreur: or pour chanter, il faut faire, et non comprendre. Il faut respirer, il faut tenir une posture verticale juste, il faut s’exercer, il faut bouger, il faut apprendre des textes, il faut en un mot travailler.

Beaucoup croient que puisque “c’est un plaisir”, cela signifie qu’il n’y a pas de travail. Mais le premier travail est une grande concentration: rien ne doit nous distraire, nous devons être entièrement dans l’acte de chanter, c’est un investissement total de la personne au service de la vibration du corps entier. Il ne suffit pas d’en avoir l’intention!

La plupart du temps, quand un élève réussit un exercice pour la première fois, je lui demande comment il a fait pour cela, et il me répond:
« Je n’ai pensé à rien, seulement à faire ce que tu demandais. »

Cela veut dire qu’il faut arrêter de penser à bien chanter, à chanter juste ou à quoi que ce soit d’autre que “chanter”, et faire l'action de chanter!

La quatrième raison, est souvent le manque de tonicité musculaire :
tous les chanteurs vous le diront, chanter demande un effort musculaire important, pour soutenir le son. Cela donne chaud de chanter. Les personnes hypotoniques chantent souvent faux uniquement à cause de ce relâchement.Car pour chanter, nous devons être certes  détendus mais toniques.

D’autres raisons d’ordre psychologiques touchent directement à la voix: si le problème n’est pas trop important, découvrir sa voix, apprendre à la faire fonctionner, oser chanter et se rendre compte qu’on y arrive bien mieux que ce qu’on croyait suffit à “débloquer” la situation.

Alors, c’est la projection de notre personnalité à l’extérieur de nous qui est facilitée.

Et notre voix parlée en recueille les fruits par conséquent: en effet, la voix chantée étant la plus haute performance d’une voix, et selon le proverbe “qui peut le plus peut le moins”, si notre voix chantée se développe, notre voix parlée en sera d’autant plus efficace.

Comme nous le comprenons, chanter faux n’est pas un problème, alors, commençons à apprendre à chanter, et nous chanterons juste.
Nous chanterons les chansons que nous avons vraiment envie de chanter, avec toute notre personnalité,

Musiques

Plan d'accès

Lieux

Ecoutez nos chanteurs

 Cours de chant - Thérapie par le chant - Chant prénatal - Chant corps souffle et voix - Art Thérapie - Stage de chant - Stage thérapie par le chant - Coach Vocal

Association Enchanter - 31460 -  Mascarville

Copyright (c) 1999 ASSOCIATION ENCHANTER. Tous droits réservés.