[]

La posture:

La recherche d'une bonne position corporelle constitue la condition préalable à l'émission vocale :

  • Debout on recherchera une position stable, les pieds légèrement espacés. Le corps sera droit et on évitera de se pencher (le poids du corps s'exercera sur la plante des pieds).
  • Les chevilles et les genoux resteront souples, le bassin sera équilibré sans cambrure excessive des reins.
  • On cherchera à diminuer l'ensellure lombaire.
  • Les bras seront le long du corps (jamais croisés !)
  • Les omoplates ne seront pas sorties.
  • Les épaules seront relâchées (en position basse) ainsi que les muscles du cou.
  • Le sternum sera en position haute, afin d'ouvrir la poitrine.
  • La colonne cervicale sera étirée vers le haut afin d'assurer la mobilité du larynx (cou allongé).
  • Les muscles du visage seront également relâchés, la mâchoire sera souple.
  • La tête et le regard seront droits.

La respiration:

Elle se décompose en deux phases distinctes :

L'inspiration: La prise d'air par la bouche assure l'ouverture des cavités et prépare le corps pour l'émission du son.
La qualité de l'émission dépend essentiellement de la libre circulation de l'air dans le corps avant sa transformation en son.
L'inspiration provoque l'ouverture latérale du bas côtes et l'abaissement du diaphragme vers l'abdomen. Dans le temps, c'est une respiration abdominale puis costale : le ventre se gonfle puis c'est la cage thoracique qui s'ouvre  Lors de cette phase il faut veiller à :

- ne pas soulever les épaules
- ne pas trop prendre d'air pour éviter d'être crispé
- ne pas sortir le ventre de manière exagérée mais plutôt penser à ouvrir latéralement les côtes.

L'expiration: Une pression de l'air adaptée permet de chanter sans se fatiguer :

- une pression trop faible entraîne un effort superflu de la musculature du larynx
- une pression trop forte conduit à une tension exagérée des cordes vocales 

Quelques exercices: Afin de faire comprendre le phénomène de la pression, on pourra souffler de l'air froid sur les doigts en essayant de garder un souffle constant. L'image du jet d'eau qui maintient une balle à une hauteur constante pourra également être prise. Lors de l'expiration on tentera de sentir le travail du diaphragme.

L'emission vocale:

Commencez toujours votre séance par l'émission d'un son spontané.
Servez-vous de la cavité buccale, des lèvres, des muscles du masque facial pour sculpter vos sons.
Ouvrez la bouche comme si vous alliez boire le soleil sur les sons aigus.
" Souriez " avec l'arrière gorge pour les sons dans l'extrême grave.
Servez-vous du tremplin des consonnes pour projeter les voyelles dans l'espace.
Recherchez la couleur, le timbre, le ton vocal justes plutôt que l'intensité sonore.

L'apprentissage d'un chant:

Le choix :

Le choix d'un chant se fait en fonction d'un thème en lien avec le cours (notion de théorie, cadre historique, courant musical, écoute, morceau de flûte, accompagnement de percussions...) du niveau des élèves, de leur intérêts, et des partitions déjà étudiées. On veillera à respecter l'ambitus des voix.

La phase d'étude :

Après une explication du thème du chant, de son caractère, des mots difficiles, on pourra présenter celui-ci en entier. L'apprentissage se fait par phrases musicales, et on sera attentif à la place des respirations, au respect des nuances et aux temps forts, aux variations de tempo, à la place des cadences. Les phrases seront ensuite enchaînées de manière à assurer la cohérence du discours musical.
 

Musiques

Plan d'accès

Lieux

Ecoutez nos chanteurs

 Cours de chant - Thérapie par le chant - Chant prénatal - Chant corps souffle et voix - Art Thérapie - Stage de chant - Stage thérapie par le chant - Coach Vocal

Association Enchanter - 31460 -  Mascarville

Copyright (c) 1999 ASSOCIATION ENCHANTER. Tous droits réservés.